Art-Mélioration s’est investi dans la relation avec les Compagnons du Devoir

Le constat :

Partant du principe que, dans la vie de tous les jours, les personnes valides n’osent pas ou ne savent pas comment communiquer avec des personnes handicapées, Art-Mélioration a eu l’idée d’organiser des rencontres avec les apprentis, les ouvriers, les cadres des “Compagnons du Devoir” et “Les Compagnons de la Lime”  afin de “mettre de côté”  tous ces apriori et vulgariser les échanges verbaux.

Le but :

Que plus tard, dans leur vie professionnelle, ces apprentis abordent simplement et normalement les personnes handicapées pour simplifier les questions-réponses liées aux travaux à entreprendre dans les appartements de ces dernières.

 Pour ce faire, Art-Mélioration a déménagé son atelier jusque dans cet institut, exposé certaines maquettes et ainsi s’est créée une dynamique de rencontre très simple, porteuse.

Après un après-midi riche d’ échanges oraux et un diner très convivial, Art-Mélioration a présenté à toute l’école les “Compagnons de la Lime” qui avaient pu faire le déplacement.

Une “Causerie” s’est enclenchée. Les questions fusèrent, les réponses arrivèrent, un peu difficilement au début (obstacle à la divulgation de la pathologie) puis avec  précision, sans omettre les problèmes quotidiens.

Depuis,  maître Henry est venu dans l’atelier des Compagnons de la Lime présenter et expliquer comment réaliser des perspectives avec sa méthode, simplifiée et originale.

présentation chez les "Compagnons du devoir"